Dans ce cadre, quatre startup ont été présentées: Smart Farm, Klink, Robograf et Kwin. Ceci porte le nombre de startup lancées à 23 depuis le lancement de B@labs il y a 2 ans. Rappelons que B@Labs est l’un des premiers incubateurs privés tunisiens, totalement financé par la BIAT. Et dont Noomane Fehri, ancien ministre des TIC et de l’Economie numérique est le co-fondateur.

À l’occasion de cette quatrième édition, l’ambassadeur de la Chine en Tunisie, Wang Wenbin, souhaitait encourager cinq startup tunisiennes. A savoir: StudyGate, Code&Build, Klink, Smart Farm et Food4Future.

Ainsi, il fait une donation d’une valeur de 15 mille dinars à chacune des startup. Soit 10 mille dinars en cash et 5 mille dinars sous la forme d’un accompagnement.

À cette occasion, Noomane Fehri, CEO de B@Labs déclare que: « La valeur totale des startup couvées par la B@Labs, basée sur les investissements réels externes, est aujourd’hui de plus de 30 millions de dinars. » Puis, il ajoutait que « trois choses me font particulièrement plaisir: le fait que la Biat s’est engagée en tant que mécène pour accompagner ce programme; que la B@Labs a mis sur le marché 23 nouveaux patrons de la nouvelle économie de l’innovation ― et non pas de celle de la rente; et, qu’aujourd’hui, l’écosystème entrepreneurial tunisien connaît une nouvelle dynamique ».

De son côté, Wang Wenbin, ambassadeur de Chine en Tunisie a déclaré: « Nous souhaitons, grâce à cette enveloppe d’environ 80 mille dinars, contribuer au succès de ces startup et à aider ces jeunes entrepreneurs à réussir leur carrière. » Enfin, il précise: « Nous allons continuer toujours à aider nos amis Tunisiens; dans le but de réussir cette transition importante par laquelle passe le pays. »

Source: leconomistemaghrebin.com